Résidence Accueil

L’Association La Clé, forte de son expérience en matière d’accompagnement lié à l’insertion par le logement, propose la création d’une résidence d’accueil.

Depuis la loi du 11/02/2005 qui a pris en compte les handicaps résultant de troubles psychiques, la réinsertion des personnes devient une alternative durable.

L’Association La Clé porteuse du projet a une expérience à la fois sur le volet sanitaire (Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés) et sur le volet Logement (Service logement : 120 places en sous-location).

Le projet de résidence accueil apparaît comme une réponse pertinente à des besoins déjà repérés chez certains sous-locataires de l’Association nécessitant une veille et une stimulation de proximité ou souffrant d’isolement. Cette résidence renforcerait un dispositif, que nous voulons, gradué afin de favoriser l’évolution des capacités d’autonomie et permettrait ainsi de libérer des places dans d’autres dispositifs devant rester transitoires.

Le projet s’inscrit dès son élaboration dans une démarche partenariale du fait des conventions de partenariat déjà établies

Les objectifs de la résidence :

L’opportunité de l’ouverture d’une résidence sociale d’une vingtaine de studios ou T1, gérés par l’association répond à un véritable besoin :

- Permettre à des personnes en échec après une ou plusieurs tentatives d’intégration dans un logement en autonomie de vivre dans un habitat adapté et pérenne, en maintenant le soutien de l’action Clé.

- Eviter l’hospitalisation et/ou la ré-hospitalisation,

- Lutter contre la désocialisation ou la marginalisation.

- Répondre au plus près des besoins sociaux des personnes aux capacités restreintes, en accentuant la logique du partenariat.

- Favoriser le lien et rompre l’isolement

- Collaborer, fort logiquement, avec les collectivités (ARS, Département 76, DDCS…).

Population accueillie

La résidence accueil est destinée à l’accueil de personnes majeures :

  • fragilisées et handicapées par des troubles psychiques liés à des pathologies psychiatriques, dont l’état est suffisamment stabilisé pour respecter et bénéficier des règles de vie semi-collective,
  • dont les troubles ont entraîné une perte des capacités d’autonomie à la vie sociale et l’échec des différents projets proposés,
  • suffisamment autonomes pour accéder à un logement privatif, dès lors qu’un accompagnement et des soins sont garantis autant que de besoin,
  • dans une situation d’isolement ou d’exclusion sociale,
  • à faible niveau de revenus,
  • seules ou vivant en couple,
  • « Jeune majeur » en rupture familiale ou sortant du dispositif ASE,
  • Sans Domicile Fixe.

Ces personnes peuvent déposer une demande auprès de la commission d’admission pour un accès direct ou à la suite d’une évaluation des capacités dans un logement associatif.
Elles peuvent sortir de l’hôpital et/ ou résider en :

  • Logement individuel ou collectif du dispositif de l’Association La Clé
  • Logement autonome non adapté,
  • Pension de famille, non adaptée à leurs problématiques,
  • Domicile familial, domicile d’un tiers,
  • Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale,
  • Hébergement précaire (hôtels ou logement insalubre…).

La résidence accueil est donc ouverte à des personnes présentant des profils et des parcours variés, qui peuvent avoir connues des périodes d’hospitalisations ou d’incarcération prolongées, des épisodes d’errance, ou être restées à charge de leur famille. Cette diversité est source de dynamisme pour le projet social recherché.